Un centre d’art et une fabrique des arts vivants dans un espace d’hospitalités

Menu

Expositions

PEINE PERDUE, PIEDS RETROUVÉS

Exposition | 4 février > 6 mai 2023  

Avec le corps pour principal outil d’investigation, la pratique de Cynthia Lefebvre s’inscrit dans un rapport au temps étiré et ralenti, propice au déplacement de nos attentions. À la fois instrument, filtre et réceptacle, ce corps est lieu de coexistences. Il est contenu et contenant, singulier mais partagé, ni tout à fait dedans, ni totalement dehors.

Au 3 bis f, Cynthia Lefebvre fait du corps un appareil de relation où fragilité rime avec flexibilité. C’est un espace de circulations, parcouru de flux, de liens, d’articulations. En le situant quelque part entre os et eau, celui-ci est pensé comme un échafaudage fragile, zone de passage(s) et de mémoire. Un corps qui a absorbé, qui a compilé. Avec des vides, des pleins, des débordements. Un corps qui fait avec l’accueil, les abandons, les pertes, l’absence. Un corps qui fait avec tous les corps qu’il contient. Qui perd pied(s), pour mieux les retrouver.

Équipe artistique
Partenaires
informations pratiques

Entrée libre
Du mardi au samedi de 14h à18h 


Vernissage | samedi 4 février de 11h à 13h


Performances 

Vendredi 3 février à 20h [festival parallèle]

Samedi 4 février à 12h 

Samedi 6 mai à 14h30 [festival Printemps de l'Art Contemporain]

À propos de CYNTHIA LEFEBVRE
Partager