Et maintenant donnez moi du sens
DIANE GUYOT DE SAINT MICHEL
en savoir +
fermer
arts visuels

DIANE GUYOT DE SAINT MICHEL

ATELIER POUR QUEL MOTIF ?
Les jeudis 23 mars, 6 avril, 4, 18 mai, 1er et 15 juin
de 10h à 12h et de 14h à 16h

Résidence de recherche septembre 2016 / juillet 2017

ATELIER Pour quel motif ?
Les jeudis 23 mars, 6 avril, 4, 18 mai, 1er et 15 juin
de 10h à 12h et de 14h à 16h

Les textiles racontent des histoires. Elles sont cachées dans les motifs des tapis ou bien plus explicites, brandies sur les banderoles des manifestants. L’atelier « Pour quel motif ? » est le lieu où inventer des histoires courtes et simples, fictionnelles ou vécues, sous la forme de bandes dessinées. Cette étape d’écriture et de dessin constitue le point de départ pour la réalisation de bannières, drapeaux ou rideaux. Couture, teinture, spray, l’idée est d’expérimenter et de composer ensemble nos mots slogans et images motifs. Pour quel motif ? Une procession, une installation de tentures sur les murs d’une chambre ? C’est encore à imaginer, ensemble.

Visuel : © Diane Guyot.

LES MATINS DU SAMEDI
en savoir +
fermer
Réflexion sans gravité

LES MATINS DU SAMEDIRéflexion sans gravité

Les samedis 26 novembre, 25 février et 20 mai
De 10h à 13h

Les samedis 26 novembre, 25 février, 20 mai de 10h à 13h
Un rendez-vous le samedi matin pour ensemble débattre, converser, controverser et traverser de façon ludique les graves questions d’art, de psychiatrie et de citoyenneté. Une réflexion sans gravité mais pas en apesanteur.
Entrée libre et bienvenue sur inscription.

THIERRY LAGALLA
en savoir +
fermer
arts visuels

THIERRY LAGALLAEspériença Plata

SESSION ESPERIENÇA PLATA
Les jeudis 2, 16 et 30 mars, 13 avril, 11 mai, 8 et 22 juin de 14h à 17h
Les vendredis 28 avril et 19 mai de 10h à 12h

Résidence de recherche - janvier/juillet 2017

SESSION Esperiença plata
Les jeudis 2, 16 et 30 mars, 13 avril, 11 mai, 8 et 22 juin de 14h à 17h
Les vendredis 28 avril et 19 mai de 10h à 12h

L’Esperiença plata (The Flat Experience), c’est usiner, affleurer le réel pour en extraire le plus fin des copeaux. Attention, rien à voir, à faire avec le minimalisme, si répandu, qui laisse supposer que par économie d’expression une pureté, un absolu est à portée d’œuvre. Non, ici nous créons à l’ombre des pâquerettes, là où la trivialité, le banal, le commun, l’usé, le rebattu ne sont jamais vulgaires. Imaginez un atelier où le réel, au chevalet, réalise son autoportrait, où les choses et la Nature, dans une pure idiotie, pourront hurler à l’unisson : TOI-MÊME !

Visuel : © Thierry Lagalla.

MARIE OUAZZANI & NICOLAS CARRIER
en savoir +
fermer
arts visuels

MARIE OUAZZANI & NICOLAS CARRIERSÉANCE : INFUSION

EXPOSITION
DU 27 AVRIL AU 30 JUIN 2017

VERNISSAGE
MERCREDI 26 AVRIL DE 16H À 21H

CONFÉRENCE
MARDI 10 JANVIER À 18H30
AMPHITHÉÂTRE DE L’ÉCOLE SUPÉRIEURE D’ART D’AIX-EN-PROVENCE

SESSION EN PRÊT
LES MERCREDIS 11, 18, 25 JANVIER, 1er février et 3 mai
DE 14H À 16H

Résidence de création - janvier/juillet 2017

EXPOSITION
Du 27 avril au 30 juin 2017

Du lundi au vendredi de 13h à 17h et sur rendez-vous | Entrée libre
Le 3 bis f est fermé les 1er et 8 mai, ainsi que pour l’Ascension et la Pentecôte.

VERNISSAGE
Mercredi 26 Avril de 16h à 21h

Partis en cure au sein du Centre Hospitalier Montperrin, Marie
Ouazzani & Nicolas Carrier proposent une exposition où il fait bon vivre, flâner et attendre, tout en dégustant une infusion inventée lors de leur séjour. Dans leur nouveau film, se croisent différentes médecines alternatives comme autant de formes de résistance qui contestent l’évidence des pratiques dites scientifiques ainsi que l’architecture disciplinaire de l’espace hospitalier. Par le déplacement et le collage d’objets liés au contexte de l’hôpital, ils rendent à l’espace d’exposition sa fonction d’espace de circulation et mettent en crise la place de l’artiste en résidence, la notion travail et la productivité pour privilégier un ex-centrisme méditatif.

"Formant duo depuis 2015, Marie Ouazzani et Nicolas Carrier sont des artistes-explorateurs qui voyagent plutôt léger, privilégiant les ressources matérielles et cognitives des différents lieux qu’ils investissent avec une curiosité féconde. Qu’ils s’inspirent de l’histoire d’une ancienne école coréenne pendant la colonisation japonaise ou du motif de la ruine à travers les restes des expositions passées d’un lieu d’art à Amman, leur économie de travail est la même : utiliser au maximum ce qui est présent, agencer objets et documents trouvés sur place pour rendre visibles des fantômes de l’histoire. Des fantômes fugitifs et évanescents, dont l’identité trouble est fondée sur la libre association d’objets et d’images révélant des couches sédimentaires de la culture. Une forme d’érudition libre, éclatée dans l’espace sur le mode du collage iconographique qui fait sculpture." Guillaume Désanges

CONFÉRENCE
Mardi 10 janvier à 18h30, amphithéâtre de l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence
Entrée libre dans la limite des places disponibles

SESSION En prêt
Les mercredi 11, 18, 25 janvier et 1er février
De 14h à 16h

Prendre part au comité de rédaction formé pour l’occasion, créer des images à partir des archives du 3 bis f et ainsi élaborer ensemble une publication. À partir de différentes méthodes de collages via le photogramme, la photocopie et le découpage, il s’agit dans l’atelier « En prêt » de comprendre comment les traces du processus créatif font patrimoine et comment nous pouvons nous les réapproprier afin de les réintroduire dans une édition présentée en fin de résidence.

SESSION En prêt#2
Mercredi 3 mai de 14h à 16h
Pour cette dernière rencontre, les participants sont invités à revenir sur les questions soulevées durant les quatre sessions de janvier. Il s’agira de développer une pensée autour des archives, de leur rôle et de la pertinence de leur réappropriation. Il sera ainsi question de recyclage et de réincarnation pour lancer le travail de mise en page et de publication de l’édition qui sera présentée autour d’une infusion le samedi 10 juin.

Visuel : © Marie Ouazzani & Nicolas Carrier.

DANIELLE BRÉ | IN PULVEREM REVERTERIS
en savoir +
fermer
théâtreArts vivants

DANIELLE BRÉ | IN PULVEREM REVERTERISLes trois soeurs

SORTIE DE RÉSIDENCE
Vendredi 30 juin à 15h

SESSION APRÈS-MIDI CHEZ LES TROIS SOEURS
LES MARDIS 21, 28 FÉVRIER, 23 MAI ET 27 JUIN
DE 14H À 17H

Résidence de création février et juin 2017

SORTIE DE RÉSIDENCE
Vendredi 30 juin à 15h

D’après Anton Tchekhov - Traduction, adaptation et mise en scène : Danielle Bré Assistanat à la Mise en scène  : Romane Pineau
Avec  : Hélène Force, Stina Soliva, Laurène Fardeau, Mathieu Cipriani - Construction et coopération à la scénographie : Christophe Shave - Création Lumières : Manon Deplaix - Création Son et régie générale : Vivien Berthaud

Que se passe-t-il si l’on plante une grande oeuvre du passé dans un terrain nouveau appartenant à une autre époque, en l¹occurrence le contexte de création d¹aujourd¹hui ? Elle germe à nouveau car bien qu’accomplie et relevant d¹un autre temps, elle a gardé sa capacité de germination.
La proposition est faite aux spectateurs de jouer aux Trois Sœurs de Tchékhov avec les quatre acteurs et le musicien présents sur le plateau. Nous traversons cela comme une aventure au présent. Il s’agit d’éprouver les contradictions et les niveaux multiples de cette pièce, de la mettre en travail, et de nous mettre au travail avec elle. Irina, Macha et Olga sont trois personnages du théâtre sublimes et touchants mais aussi trois
femmes aveuglées et aliénées. Une fable russe évoquant une morosité datée mais qui, à bien des égards, ressemble à celle que nous traversons aujourd’hui. C¹est aussi une envie de futur qui n¹arrive pas à rompre avec le passé et la nostalgie, une belle histoire pleine de sensibilité et d¹empathie mais également la peinture cruelle et burlesque des impasses d’une société.

Partenaires : Théâtre du Bois de l’Aune, Aix en Provence - 3 bis f -
Théâtre Antoine Vitez, Aix en Provence - Forum Jacques Prévert, Carros - Théâtre Comoedia, Aubagne - Théâtre Joliette-Minoterie, Marseille

SESSION Après-midis chez les trois sœurs
Les mardis 21 et 28 février, 23 mai et 27 juin de 14h à 17h
Construire ensemble une auréole au travail de création mené par la compagnie en sollicitant l’expression des participants, en particulier sur les rapports de l’univers tchékhovien avec l’air du temps d’aujourd’hui : proposition d’improvisations, consignes d’écriture, traversée de processus de collaboration avec les actrices, expérimentation des poèmes de Michel Houellebecq.

La première séance sera consacrée au visionnage d’un film sur les Trois Sœurs réalisé en 1974 par Jean Prat. Dans un second temps, l’équipe artistique du projet nous propose d’opérer une collecte d’expressions autour des thèmes présents dans la pièce de Tchekhov. Partant de questions ouvertes : Quel est notre rêve de futur ? Quels sont nos poésies ou textes fétiches ? Dérives autour des personnages…

Visuel ©Tchekhov, 1898, by Osip Braz

GAËTAN BULOURDE
en savoir +
fermer
dansePerformanceArts vivantsPOÉSIE

GAËTAN BULOURDEDANS LA PROFONDEUR DU CHAMP

SESSION Dans la profondeur du champ #1
Mardi 4, mercredi 5 et vendredi 7 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h

SESSION Dans la profondeur du champ #2
Mardi 30, mercredi 31 mai et vendredi 2 juin de 10h à 12h et de 14h à 16h

Résidence de création - avril > juin 2017

Projet accompagné par le dispositif Tridanse
Parcours Régional d’accueil en résidence de compagnie(s) chorégraphique(s) - 2017

La notion de profondeur de champ, empruntée à la photographie et au cinéma est ici à l’origine d’une expérimentation qui met en jeu les outils performatifs du corps, de la voix et de l’installation. Avec ce projet, Gaëtan Bulourde développe une écriture chorégraphique construite pour l’espace extérieur - explorant le lointain - qu’il confronte à des textes écrits dans une langue brute et physique proche de celle d’Harrower ou de poètes sonores comme Christophe Tarkos et Julien Blaine. Ces écritures s’enrichissent de recherches traversant la question du paysage dans une histoire de la danse, du land art, de la performance, des sciences humaines... La notion de profondeur de champ questionne, de façon littérale, la place du public. De quel endroit regarde-t- il ? Qu’entend-t-il ? Vers quoi son regard est-il orienté ?

Avec Valérie Castan, Pauline Brun, Jean Baptiste Veyret Logerias, Ondine Cloez

SESSION Dans la profondeur du champ #1
Mardi 4, mercredi 5 et vendredi 7 avril de 10h à 12h et de 14h à 16h
Un premier atelier de poésie sonore où sont explorées, à travers l’écoute, l’écriture et la lecture, la sonorité des mots, leur gouleyance, leur suavité. Jouant des répétitions, de l’écriture automatique, des cadavres exquis et autres outils suréalistico-dadaistico- n’importequoi, nous convoquons la mémoire que peut déposer en chacun de nous un lieu, un texte, une image, un paysage et nous explorons l’environnement qui nous entoure à l’aide de tous nos sens : Nous entendons, voyons, sentons, goûtons, ressentons, percevons, écrivons, parlons, transcrivons. Puis nos voix font vibrer ces mots dans le jardin, là, au fond... une mise en bouche soit sur une branche, soit sur un mur, sur nos deux jambes, ou sur un pied, allongés ou bien cachés, la tête projetée dans les étoiles ou étalée dans les pâquerettes...

SESSION Dans la profondeur du champ #2
Mardi 30, mercredi 31 mai et vendredi 2 juin de 10h à 12h et de 14h à 16h
Pour ce second volet de la résidence, il s’agit d’un atelier corps et voix en extérieur où nous nous concentrons sur la nature, la faune et la flore environnante ou imaginaire... Après une préparation physique très abordable ne réclamant pas de prédispositions particulières (pas de grands écarts, salti arrières ou autres entrechats et chien tête en bas) nous tentons de devenir paysage, arbre ou champignon, moustique ou léopard, de nous fondre ou d’apparaître dans l’espace. Nous abordons également les différentes manières de communiquer à courte ou longue distance avec la voix et/ou le corps...crier, chuchoter, haranguer, se taire, gesticuler, marmonner, héler, esquisser, gazouiller, faire des ronds, apostropher, susurrer, échanger...

Partenaires Le Théâtre Durance, Scène conventionnée à Château Arnoux - Le Citron Jaune, Centre National des Arts de Rue à Port-st-Louis du Rhône - Le 3 bis f, lieu d’arts contemporains à Aix-en-Provence - Le Vélo Théâtre - Pôle régional de développement culturel à Apt (Dispositif Tridanse 2017) - WBI (Wallonie Bruxelles International ).

Photographie © Nicolas Provost

PRINTEMPS DE L’ART CONTEMPORAIN
en savoir +
fermer
arts visuels

PRINTEMPS DE L’ART CONTEMPORAINTEMPS FORT AIX-EN-PROVENCE ET SES ENVIRONS

SAMEDI 10 JUIN
AU 3 BIS F ET AILLEURS.....

SAMEDI 10 JUIN
La 9e édition du Printemps de l’Art Contemporain se décline à Aix-en-Provence et ses environs et vous propose, le samedi 10 juin, un parcours, une balade artistique propice aux rencontres et surprises !

Au Centre d’art du 3 bis f

DE 13H À 17H
Ouverture exceptionnelle de l’exposition
SÉANCE : INFUSION | Marie Ouazzani & Nicolas Carrier
Ouverture des ateliers de recherche des artistes Diane Guyot de Saint Michel et Thierry Lagalla

DE 15H À 16H
Atelier Discussion à l’ombre des platanes :
« Archives : de vestiges en vertiges »
avec les artistes Marie Ouazzani & Nicolas Carrier, les contributeurs Damien Airault, Bruno Dubreuil et Geneviève Lodovici autour de la publication « EN PRÊT », et de la monographie « CAT.C.CAR », avec l’artiste Clémentine Carsberg, les auteurs Anaël Marion et Audrey Noria, ainsi que l’éditeur Vincent Hanrot (Bik et Book éditions).

Ailleurs ce jour là
CENTRE D’ART CONTEMPORAIN INTERCOMMUNAL D’ISTRES|MAC ARTEUM| SECONDE NATURE| PAVILLON DE VENDÔME|VOYONS VOIR

Printemps de l’Art Contemporain, un parcours artistiques à Marseille, Aix-en-Provence,Istres, Châteauneuf-le-Rouge
Retrouvez l’ensemble du programme ici : pac.marseilleexpos.com

CFMI
en savoir +
fermer
musiqueArts vivants

CFMIPUISQUE LES ESPACES

REPRÉSENTATIONS
Vendredi 16 juin à 14h et 19h30

REPRÉSENTATIONS
Vendredi 16 juin à 14h et 19h30
A partir de 8 ans
Entrée libre

Guitare : Mourad Aachour, Mattéo Ferrari, Éric Lepoitevin - Saxophone : Julien Bellec - Violoncelle : Julie Eychenne - Galoubet/tambourin : Camille Guippe - Piano : Idit Gezi - Violon : Isabelle Lorenzino - Contrebasse  : kim Parola - Trompette : Colombine Trouslard

Accompagnés par le compositeur Jean-Christophe Feldhandler, les musiciens achevant leur cursus au CFMI* composent collectivement un spectacle musical au croisement d’autres langages - poésie, théâtre - qui traverse une perception sensible de l’actualité du monde. « Confrontés depuis plusieurs années maintenant à la tragédie des réfugiés fuyant leurs pays en guerre, il s’agit ici d’ébaucher un dialogue imaginaire, un possible lien d’eux à nous. De là où nous nous situons les uns et les autres, par la musique sous ses formes diverses, nous rendons compte des déplacements d’espaces, des rencontres possibles, des solitudes et des espoirs. En chansons, en musique, en paroles. » J-C Feldhandler

* Le CFMI, Centre de formation rattaché à Aix-Marseille Université, forme des musiciens intervenants à la conduite et à l’élaboration de projets dans le champ de l’éducation musicale avec divers professionnels de l’enfance.

Visuel © Julie Eychenne

LE 14 JUILLET 17
en savoir +
fermer
14 juillet

LE 14 JUILLET 17COLLOQUATION

Vendredi 14 juillet 2017

Vendredi 14 juillet 2017
COLLOQUATION
Arts Visuels • Théâtre • Réflexion • Performance • Danse

Panem et circenses - du pain et des jeux ! - disait-il...

Et si, loin de sombrer dans un sommeil hypnotique l’endroit du jeu nous rassemblait pour penser activement, collectivement et surtout, différemment...
Et si les nourritures partagées représentaient, finalement, le lieu propice à la formulation de cette intelligence commune qui nous porte.
Et si nous ne nous laissions pas abattre parce qu’il y a, somme toute, du pain sur la planche...

Pour toutes ces raisons, nous sommes heureux de vous inviter à venir célébrer au 3 bis f une fête nationale résolument d’un genre nouveau et de tous les genres.
Un rendez-vous placé cette année sous le signe du 3. Valse fantasque et sérieuse debout sur les 3 pieds du 3 bis f : Art - Folie - Cité.
Un colloque / action pour s’exercer ensemble à une pensée collective joyeuse.
Un espace-temps pour colloquer, mettre en œuvre, mettre en acte et faire ensemble en 3’33 ou 33’ ou 333’’.

15h30 Ouverture : Accueil et enregistrement
17h Ateliers à géométrie variable
19h Séance plénière : 3 conférences – performées
20h30 Banquet
22h Le Bal
23h C’est pas ici, c’est par là

Avec l’honorable présence de : Alain Béhar, Matthieu Bertéa, Caroline Blanc, Fabrice Cattalano, Maréva Carrasou, Charlie Chine, Michaël Cros, Mathilde Dromard, Juyung lee, Diane Guyot de Saint Michel, Christelle Harbonn, Malte Schwind, Thierry Lagalla, Christian Mazzuchini, Gwennaëlle Roulleau, Christian Ubl

Ouvert à tous, visiteurs d’un jour ou de toujours.
Entrée libre.
Banquet 12 € [Trés prisé] Préventes indispensables !

Infos 04 42 16 17 75
Réservation pour le Banquet :
PRÉVENTES EN LIGNE ICIou sur place au 3 bis f

Graphisme & photographie : Laurent Garbit