Yaïr Barelli & Niloufar Basiri

ZAMAN CONTRE TOI | Festival Actoral

ZAMAN contre toi use d’une situation politiquement conflictuelle entre deux pays comme prétexte pour un rapprochement. L’un.e contre l’autre, Niloufar Basiri et Yaïr Barelli dévoilent leur rencontre, leur situation similaire de dépaysement en France, la critique et le manque de leurs pays d’origine. Au départ de ce projet, Niloufar Basiri et Yaïr Barelli ont traduit en français, terrain d’échange commun entre eux, des chansons populaires hébraïques et persanes avec lesquelles ils ont grandi. Le processus de traduction, comme une tentative d’amener avec eux un passé sentimental en France, rend ces chansons à la fois compréhensibles pour l’autre et étrangères à elles-mêmes. Matière de recherche et point de convergence, ces chansons populaires dont ils sont à la fois critiques et nostalgiques, interprétées dans un va-et-vient entre leur langue d’origine et le français deviennent alors un terrain de jeu politique, linguistique et performatif. Niloufar Basiri et Yaïr Barelli se confrontent l’un.e contre l’autre. A la fois méfiants et attirés par la culture et le pays de l’autre, cette rencontre les mène au défi de transformer cette adversité en une complicité personnelle. Danser la lutte, voici leur défi. Conception et interprétation Yaïr Barelli & Niloufar Basiri Lumière et espace Yannick Fouassier Son Jonathan Reig Administration de production Laura Aknin Regards extérieurs Alix Boillot, Kerem Gelebek Remerciements Marion Lajous, Daniel Allouch Coproductions et soutiens Le Dancing CDCN Dijon – Bourgogne – Franche-Comté, La Pop, 3 bis f, Lieu d’arts contemporains – Résidences d’artistes - Centre d’art à Aix-en- Provence, La Place de la Danse CDCN Toulouse Occitanie, CND Pantin, BUDA Arts Center, Abbaye de Corbigny, DRAC Ile-de-France, Région Ile-de-France Yaïr Barelli est né à Jérusalem en 1981, il vit et travaille à Paris. Formé au CDC de Toulouse puis dans le cadre du programme Essais du CNDC d’Angers, il développe une pratique chorégraphique transversale qui interroge la matérialité du théâtre. Son travail se construit en situation, dans la rencontre avec le public, créant de fait une expérience singulière à chaque occurrence. Ses travaux ont notamment été présentés à Actoral Marseille, Musée de la danse Rennes, Next Valenciennes, MC2 Grenoble, Artdanthé Vanves, La Galerie Noisy-le-sec, FIAC Paris, Power Station of Art Shanghai, Bétonsalon, la Villa Vassilieff et le musée Picasso à Paris. Niloufar Basiri est née en 1985 à Ispahan, elle vit et travaille à Lyon. Après l’obtention d’une licence en architecture et d’une formation en miniature persane en Iran elle est diplômée des Beaux-Arts de Clermont-Ferrand en 2020. Dans son travail, elle interroge les notions de transmissions culturelles et linguistiques. Elle laisse son héritage culturel iranien se confronter à son appréhension du territoire français. Ses peintures et broderies révèlent des paysages oniriques souvent teintés par une histoire subjective.