COLLECTIF " FEMMES ET RÉSISTANCES"

Une Opérette à Ravensbrück - Le Verfügbar aux Enfers

Résidence de création Une Opérette à Ravensbrück - Le Verfügbar aux Enfers Tragi-comédie en forme de Revue de Germaine Tillion Rire pour survivre « ... nous pensons que la gaîté et l’humour constituent un climat intellectuel plus tonique que l’emphase larmoyante. » écrivait déjà Germaine Tillion lors de son entrée en Résistance en 1941. Cette ethnologue, militante anticolonialiste, décédée en 2008, a écrit cette œuvre clandestinement au camp de Ravensbrück où elle a été déportée de 1943 à 1945. Dans cette opérette, un groupe de Françaises, prisonnières pour faits de Résistance, va tenter de raconter, sous la forme d’une Revue grinçante, le quotidien de leur condition de déportées. Le thème de la revue est : la leçon d’histoire naturelle sur l’espèce Verfügbar (= disponible, corvéable à merci). Tout comme le texte, la mise en scène met constamment à distance l’univers du système concentrationnaire par l’emploi de l’autodérision, de l’ironie, de l’impertinence, du rire et du chant qui deviennent des armes de résistance contre l’entreprise de déshumanisation et d’extermination. « Femmes et Résistances » est le fruit de la mutualisation des compagnies : Trafic d’Arts II, Nuits Blanches en Compagnie et Léda Atomica Musique. Mise en scène Danielle STÉFAN Dramaturgie Dominique CHEVÉ Arrangements musicaux Alain AUBIN Assistante à la mise en scène Hélène ARNAUD Chorégraphe Anne-Marie CHOVELON Scénographie Christian GESCHVINDERMANN Costumes Virginie BRÉGER Création Lumière Jean-Luc MARTINEZ Comédiennes-Chanteuses-Musiciennes : Amandine BUIXEDA , Magali BRACONNOT, Marie-Ange JANNUCCILLO, Aurélie LOMBARD , Alice MORA, Elisabeth MOREAU, Henriette NHUNG PERTUS, Frédérique SOULOUMIAC, Murielle TOMAO Co-production et soutiens : Théâtre Gyptis (Marseille) 3 bis f (Aix-en-Provence) Théâtre Comedia (Aubagne) Théâtre Vitez (Aix-en-Provence) La création du Verfügbar aux Enfers est prévue au théâtre Gyptis du 8 au 12 février 2011. Atelier CHANT 1 et 8 Octobre de 10h à 13h, dans le cadre d’une répétition ouverte participative Du 3 au 10 Décembre de 10h à 11h, échauffements vocaux Les références musicales de l’opérette de Germaine Tillion sont très diverses, allant de la chanson scoute à l’opéra, en passant par la chanson populaire. Elle a réécrit les paroles de chansons que beaucoup connaissaient, et surtout qu’on pouvait reprendre en chœur facilement. C’est ce que nous proposons, en octobre, de venir reprendre en chœur ces chansons avec l’ensemble de la distribution. Nous choisirons dans la pièce les airs les plus simples à mémoriser rapidement. Cet échange nous permettra d’avoir une idée de la multitude des voix que Germaine Tillion imaginait, en écrivant sa pièce. En décembre, outre la mémorisation des chants de la pièce, il y aura en début de séance, une mise en route technique (respiration, assouplissement, vocalises...).