DISPLACE

ELENA KHURTOVA ET MARIE ILSE BOURLANGES

Pour adresser les thèmes du déplacement, de la disparition et de la fragilité de l’esprit, le duo d’artistes Marie Ilse Bourlanges et Elena Khurtova développe un opéra expérimental qui réunit texte, voix et terre. Par le cas particulier des “earth banks”/« banques de terre » - système de régulation et de redistribution des volumes de terre dégagés lors de travaux d’excavation - le duo d’artistes cherche les qualités narratives et transitoires de la terre comme matière et sujet de déplacements. Leur approche sensible d’une terminologie liée à la terre et au sol révèle un potentiel évocateur touchant à l’identité, à l’économie des ressources naturelles et au territoire. A cette recherche s’entrecroise le récit du personnage d’Ilse, une femme allemande placée de force à l’hôpital psychiatrique de La Timone en 1950. Pour donner une parole à cette présence silencieuse et reconstituer son histoire manquante, Khurtova & Bourlanges composent et interprètent des textes qui parcourent son existence imaginée comme un paysage versatile et vulnérable. Une réflexion sur la fragilité des conditions humaines et environnementales induites par les migrations qui traverse une géopolitique de la région marseillaise. Visuel © Bourlanges and Khurtova