Saison 2018-2019

Il est des expériences, toutes personnelles, qui jouent un rôle fort, voire fondateur, dans la vie de ceux qui les tentent. Rencontrer un artiste, une équipe d’artistes peut se révéler d’une rare intensité. De même, pour des artistes, rencontrer des personnes curieuses de découvrir leur univers peut s’avérer extrêmement précieux dans leur démarche de création. Et cette saison, les artistes reçus au 3 bis f, et que chacun est invité par la présente à rencontrer, ne lésinent pas sur leur désir et n’édulcorent en rien leur propos sur le monde ni sur leur objet de création : Comment signer sa vie ? Peut-on résister dans la douceur ? Ne rien faire plutôt que faire ? Cultiver sa maladresse ? S’amuser à être sérieux ? S’arrêter, continuer, recommencer ? Considérer avec tendresse l’abîme qui nous habite ? Décidemment ces artistes n’en finissent jamais de nous emmener vers des contrées inconnues. Et d’ailleurs n’est-ce pas le propre de l’artiste de poser et proposer un regard autre sur le monde tel qu’il tourne et dont notre nez, trop souvent collé sur le guidon, nous éloigne ? Alors profitons en ! Profitons des artistes, de leurs passions, de leurs imaginations ! Laissons nous déplacer ! Mais cela n’est il pas risqué ? Oui, c’est une démarche risquée ! Et c’est pour cela qu’elle est importante, alors jetons nous à l’eau, foin des certitudes, au feu les idées reçues, sus à la découverte de notre propre étrangeté. Sylvie Gerbault