1WATT

Vague ou la tentative des Cévennes

Résidence de création janvier 2017 PRÉSENTATION D'UNE ÉTAPE DE TRAVAIL Vendredi 20 janvier à 15h (entrée libre sur réservation) Jeu : Pierre Pilatte, Alexandre Thery, Mathias Forge, Martha Izquierdo Muñoz - Mise en scène : Sophie Borthwick - Accompagnement artistique : Stéphane Bonnard - Production, administration : Alexis Nys, Emeline Févotte Vague ou la tentative des Cévennes explore le jeu et sa relation à l’errance. Le jeu est outil de présence et suscite un projet de fiction. Les artistes travailent une relation triangulaire entre eux-même et leurs figures secouées, le spectateur et sa présence et le lieu public, porteur d’échanges. Inspiré par la pensée et les expériences developpées par Fernand Deligny le spectacle traverse les notions d’identité, de langage, d’errance, de folie et d’espace... Tout un lexique qui se met en jeu. On y rencontre quatre idiots qui cherchent leur place et qui élaborent stratégies et cheminements, qui divaguent, tissent des histoires du quotidien, oniriques, incohérentes. Leur présence prend forme dans un récit qui dessine des territoires, des déplacements, des gestes, des mouvements, des combats où nous les découvrons en prise avec eux-mêmes et avec ceux qui sont là. Production : Association 1Watt
Partenaires : Communauté de communes du Piémont Cévenol - Pronomade(s), CNAR, haute Garonne - Atelier 231, CNAR, Sotteville-lès-Rouen - Ateliers Frappaz, CNAR, Villeurbanne - L’Usine, CNAR, Tournefeuille - 3 bis f - Hameka, Fabrique de création des arts de la rue et du théâtre basque SESSION Vague ou la tentative des Cévennes Les mardis 10 et 17 janvier De 10h à 12h Dans un mouvement qui rejoint celui de la création, il est proposé de partir à la rencontre des lieux de vie des habitants de l’hôpital, d’en parcourir les espaces accessibles. Ces errances racontées donnent à voir les lieux par des explorations physiques, sensorielles et auditives. Elles sont aussi une invitation à se saisir d’un objet à transporter, à faire voyager qui devient alors le possible élément d’une construction précaire. visuel : @Alexis Nys