C’EST FOU COMME ON SE RESSEMBLE

PROMENADES SONORES

LIEUX : Aix-en-Provence POINT DE DÉPART : entrée du parc de l'hôpital POINT D'ARRIVÉE : devant le 3bisF, lieu d'art contemporain DURÉE : 55' DATE DE CRÉATION : 2013 MOTS CLÉS : Hôpital, Jardin, Murs, Documentaire, Poésie, Humanité ACCÈS : AIX-EN-PROVENCE, CENTRE HOSPITALIER SPÉCIALISÉ MONTPERRIN 109, avenue du Petit Barthélémy À deux pas de la gare routière, bus N°4, 7, Mini 1 et Mini 2. PÉRIODE CONSEILLÉE : En journée LES PROMENADES SONORES DE RADIO GRENOUILLE Prenez votre casque, votre téléphone ou votre lecteur MP3, et laissez-vous guider à l'oreille... Des artistes, des documentaristes et des habitants ont composé ces parcours sonores pour vous faire partager à leur façon, entre exploration d'endroits méconnus et regard décalé du connu, le territoire de Marseille Provence. Les Promenades sonores se téléchargent librement sur le site www.promenades-sonores.com puis s'écoutent in situ, dans un paysage et dans une situation choisie. Ces balades proposent un voyage sonore lié à la marche, à l'arpentage qui permet de ralentir, de changer d'échelle, de se glisse dans les interstices de la ville, dans ses usages, d'observer les traces. Un hôpital apparait souvent comme une ville dans la ville. C'est particulièrement vrai pour l'hôpital spécialisé Montperrin, à Aix-en-Provence. Rues, bâtiments, jardins, restaurant, terrain de sport et promenade de santé, tous les composants d'une ville sont réunis dans ce parc arboré. Il y a même un centre d'art contemporain ! Pourtant, on y croise peu de promeneurs, venus y flaner par une belle après-midi. Pourquoi ? Est-ce l'appréhension d'y croiser ceux qu'on ne veut pas voir : fous, déviants, marginaux ? Est-ce l'angoisse de se retrouver face à soi-même, à ses propres déviances, à ses questionnement sur sa normalité ? Pourtant, une fois franchi le portail d'entrée, c'est un havre de paix qui vous accueille, où le droit d'asile n'est pas un vain mot. Alors, oubliez la psychiatrie, venez juste découvrir ce lieu et ceux qui y vivent. C'est fou comme ils vous ressemblent. Et s'il advenait qu'en parcourant ce labyrinthe, vous vous sentiez perdus, égarés, rassurez-vous, ça n'a pas d'importance. Ici, vous ne serez pas les seuls ! Réalisée en complicité avec le 3 bis f et Noémie Lefebvre, auteure en résidence d'écriture. Les voix de Jean-Luc, Noémie, Blandine, Stéphane, Krimo, Sylvie, les patients, soignants et techniciens de l'hôpital psychiatrique, les participants à l'atelier d'écriture de Noémie Lefebvre. Merci à : Jean-Luc Pruvost, Noémie Lefebvre, Sylvie Gerbault, Hamid Belgacem.