LE BRUIT DES NUAGES

RÉTROSPECTIVE INCOMPLÈTE D’UNE DISPARITION DÉFINITIVE

Résidence de recherche RÉTROSPECTIVE INCOMPLÈTE D’UNE DISPARITION DÉFINITIVE future land(e)scape Fabrication de décors/paysages animés/habités, futuristes et macroscopiques, à l'usage du spectacle vivant Depuis sa création, la compagnie le Bruit des Nuages travaille sur des pratiques hybrides mêlant spectacle vivant et arts plastiques. Le projet proposé ici s'inscrit dans cette continuité, en participant à l'élaboration d'un projet plus global : Rétrospective incomplète d'une disparition définitive. C’ est un projet qui traite des multiples formes possibles de la fin du monde. Le travail envisagé est une recherche sur les multiples décors pouvant servir de « toile de fond » à la fin du monde. Déliquescence écologique, paysages apocalyptiques, mécanisation incontrôlée, l'esthétique convenue de notre disparition mérite qu'on s'y attarde. Que verra le dernier homme avant de disparaître ? Sur quoi se posera le dernier regard ? Un désert aride et immobile ou au contraire, le fourmillement d'une société dans laquelle l'être humain sera devenu inutile... L'ensemble de l'humanité travaille avec ardeur et conviction à l'élaboration de ce dernier « décor », l'état ultime de la planète avant notre disparition. Ce sera la seule réalisation collective de l'humanité toute entière, incluant la participation de tous [2], sans aucune concertation... Olivier Thomas Participants à l’élaboration du projet Rétrospective : Mathieu Bonfils, Oto Camara Faudé, Ronan Chéneau, Sylvain Decure, Mathieu L’Haridon, Jean Sébastien Nehr et Olivier Thomas. Horaires d'ouverture du photomaton : Ouvertures Critiques Samedi 12 janvier de 14h à 18h, Vendredi 18 janvier de 13h à 17h, Jeudi 24 janvier de 9h à 12h Le photomaton de l'apocalypse Future Land(e)scape est une recherche sur les multiples décors pouvant servir de « toile de fond » à la disparition de l'humanité. Déliquescence écologique, paysages apocalyptiques, mécanisation incontrôlée, l'esthétique convenue de notre disparition mérite qu'on s'y attarde. Grâce à notre photomaton utilisant notre technologie exclusive Future Land(e)scape, nous allons constituer une galerie de portraits photographiques sur fond de paysages imaginaires, dans lesquels l'arrière plan (la fin du monde) sera au moins aussi important que le premier plan (vous). Venez-vous faire tirer le portrait sur fond d'apocalypse... production : le bruit des nuages coproduction et accueil en résidence : Théâtre La passerelle – Scène Nationale de Gap et des Alpes du Sud / Le 3bisf, Lieu d'arts contemporains . avec le soutien de : Ville de Marseille, Région PACA, programme de résidences Vidéophonic - AADN (Lyon) , Théâtre du Gymnase (Marseille), Komm'n'act - plateforme d'artistes émergents d'Europe et de la Méditerranée et Ville de Mouans-Sartoux. SITE BRUIT DES NUAGES