LANICOLACHEUR

Il était une fois Germaine Tillion

D’après l’oeuvre de Germaine Tillion Présentation publique du travail en cours Le 26 juin à 19h Entrée gratuite sur réservation « Conversation - A peu d’êtres il aura été donné comme vous de vivre aux creux de quelques-uns des grands drames de l’histoire récente : le nazisme, la guerre d’Algérie... Est-ce quelque chose vous prédisposait à vivre tout ça ? - Germaine Tillon : Pas du tout... ma passion à moi, c’était l’ethnologie. Dès 1934, j’étais partie en mission scientifique dans l’Aurès en Algérie, seule pendant plusieurs années au milieu de cette population montagnarde qui m’avait acceptée. Je vivais tantôt dans une grotte, tantôt sous la tente, sans radio, sans journaux, à treize heures de cheval de l’Européen le plus proche ... ». « Nous pensons que la gaîté et l’humour constituent un climat intellectuel plus tonique que l’emphase larmoyante. Nous avons l’intention de rire et de plaisanter et nous estimons que nous en avons le droit, car nous sommes engagés corps et biens dans l’aventure nationale. » écrit-elle en 1941 dans son journal clandestin. En traversant les trois livres que nous avons choisi d’adapter, il s’agit de mettre en scène la manière singulière qu’a Germaine Tillion de parler du monde et de l’analyser, de décrire les mécanismes oppresseurs. Les grilles de déchiffrement qu’elle propose peuvent s’appliquer à bon nombre de conflits actuels. Xavier Marchand L’équipe artistique : Mise en scène : Xavier Marchand Assistanat : Sharmila Naudou Scénographie : Michel Jacquelin Lumière : Marie Vincent Bande sonore : Josef Avelmeïr Régie générale : Léandre Garcia-Lamolla Costumes : Claire Salmon Legagneur Distribution : Valentine Carette, Valérie Crunchant, Camille Grandville, Pascal Omhovère, Myriam Sokoloff Ouvertures sur la création en cours Visite du camp des Milles le mardi 9 juin au matin réservations indispensables Atelier de théâtre le 16 juin : L’objet du récit ou comment déballer son histoire. "Apporter un objet simple auquel vous tenez. Nous travaillerons à la construction d’une histoire à partir de cet objet." Xavier Marchand. Attention, nombre de places pour cet atelier très restreint, pensez à vous inscrire. Projection du film documentaire sur Germaine Tillion. Entretien de Germaine Tillion avec Christian Bromberger, Professeur à l’Université de Provence et Thierry Fabre, Responsable du pôle Euro-méditerranée de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme, jusqu’au 26 juin sur demande, au 3 bis f. Conférence de Renée Dray-Bensousan le jeudi 25 juin à 18h30 "La résistance des femmes dans les camps" Production : Lanicolacheur Coproduction : Atelier du Rhin, Centre Dramatique Régional d’Alsace / Théâtre des Salins - scène nationale de Martigues / 3bisF - Aix en Provence / Théâtre National de Marseille La Criée Marseille Partenaires : Association Germaine Tillion, AFLAM (diffusion des cinémas arabes), La pensée du midi (sous réserve).