RABIH MROUE

Comme Nancy aurait souhaité que tout ceci ne fût qu’un poisson d’avril

Représentation en arabe sur titré lundi 8, mardi 9 et mercredi 10 décembre à 20h30 De : Rabih Mroué Mise en scène par Rabih Mroué Avec ziad antar, hatem el-imam, lina saneh et rabih mroué. spectacle à 20h30 - durée 1h30 spectacle en arabe surtitré Rabih Mroué propulse quatre personnages - qui, sans interruption, meurent et renaissent - dans un maelström d’affrontements fratricides. Avec une noire ironie et un sens aigu de l’histoire récente, il mêle réalité et fiction et fait saillir toute l’absurdité des conflits qui n’en finissent pas de déchirer le Proche et le Moyen-Orient. “Comme Nancy aurait souhaité que tout ceci ne fût qu’un poisson d’avril” évoque les murs de Beyrouth massivement recouverts des portraits des combattants et leaders politiques tués, et les conséquences de cette présence quotidienne : la pièce tente de convaincre les citadins d’enterrer leurs défunts loin du Royaume des vivants, et de les laisser continuer paisiblement leur voyage. Quatre personnages, quatre combattants qui vont tour à tour mourir et renaître en traversant l’histoire du Liban de 1975 à aujourd’hui. Ils sont assis sur un canapé de salon banal, au-dessus d’eux des écrans sur lesquels seront projetés les visages des combattants et des hommes d’Etat assassinés tandis que par leurs voix se déroule la tragédie du Liban déchiré. Rabih Mroué et Lina Saneh font partie de la génération communément désignée au Liban comme « génération de la guerre ». Tous deux sont nés à Beyrouth à la fin des années 60 et y ont étudié le théâtre à l’université. À partir de 1990, Rabih Mroué écrit et produit des spectacles en prise directe avec la réalité du pays, pièces quasi documentaires incluant performances et vidéos. Très vite, ses travaux remportent un grand succès sur les scènes européennes. Sa complice Lina Saneh est metteur en scène elle aussi, et remarquable comédienne. Programmation des ATP d’Aix-en-Provence en partenariat Réservation : 04 42 26 83 98